#

Fêtes patronales


Les fêtes patronales d’Altura illuminent la ville années après années lors des premiers jours d’automne en hommage à la Vierge de Grâce et à son saint patron l’Archange Saint Michel. Les festivités en l’honneur de notre saint patron s’achèvent sur une procession générale, avec l’icône de l’Archange Saint Michel portée sur les épaules des jeunes hommes du village d’Altura, parcourant les rues les plus emblématiques du centre-ville. Un grand feu d’artifices clôture les festivités et tous les habitants se réunissent après minuit autour d’un verre de la traditionnelle Chocolatá avec de l’eau-de-vie et de la mistelle. Avant cela, de nombreux événements festifs et culturels sont organisés, parmi lesquels on retrouve : La volée des cloches, la défilé de la fanfare d’Altura, ainsi que la Mascletá, un grand feu d'artifice.

 

En honneur à Notre Dame de la Grâce, protectrice d’Altura, une journée complète est consacrée à des événements festifs, traditionnels et religieux qui sont l'expression de notre identité. La journée débute très tôt avec le chant de l’aurore, suivi de la messe de l’aube et de la volée des cloches. Au milieu de la matinée, la fanfare d’Altura défile dans le rue et la messe solennelle est chantée en honneur à la Vierge de la Grâce. À la mi-journée, on procède à la bénédiction et à la répartition des marmites typiques, puis, à la suite d’autres cérémonies, a lieu la très solennelle procession générale de l’admirable sainte patronne d’Altura, Notre Dame de la Grâce, qui traverse le village par les rues principales, accompagnée par les dévots qui décident de se joindre à la procession. Pour clôturer cette journée, un spectacle de feux d'artifice est organisé.

 

D’autres festivités font briller le village d’Altura, telles que : La messe d’action de grâce chantée et « le baise-main de la Vierge de la Grâce ».

 

Les festivités ludico-culturelles qui ont lieu comprennent un large éventail de loisirs, parmi lesquels on peut citer : Les concours de tripots, les concours de vitrines, les concours de paella, les expositions d’attelages et de remorques, les concours et expositions d'art Manolo Valdés, les concours de peinture rapide, de dessin et de peinture, le théâtre, les offrandes de fleurs, le gymkhana, le correfoc, la discomobile, le Verbena del Manton (bal du châle), le Verbena de Disfraces (bal des déguisements), les compétitions sportives, l’ascension de Montmayor en vélo, le marathon de vélo en salle, le frontenis, le foot et les échecs.

 

La semaine taurine est une semaine de fêtes et de traditions, un moment pour profiter et s'amuser, parfois dans le Garito, la maison du jeu, parfois sur la place publique et lors du défilé de bovins. L’entrée des taureaux est un événement marquant qui a lieu de la Calle Mayor jusqu’à la Plaza Mayor. C’est un moment où les habitants et les touristes qui viennent profiter de la fête se rencontrent. Après l'entrée des taureaux, la tradition veut que les gens aillent manger des tapas et boire de la bière dans les bars du village. Les festivités taurines se terminent vers 21h00, heure à laquelle on fait exploser des pétards pour annoncer le traditionnel départ des vaches et des taureaux qui ont défilé plus tôt. Un moment de calme précède l’apéritif-dîner au bar ou au Garito. La soirée s’achève sur la Plaza Mayor où un taureau dont les cornes se terminent par deux boules de feu est exposé.

 

Il existe d’autres festivités, comme celles dédiées à San Antón, à la Vierge des Désemparés, ou les processions au sanctuaire de la Cueva Santa. La plus grande a lieu le dernier dimanche d’avril, ou les pèlerins se voient munis d’un bâton pour la marche. Des festivités ont également lieu à l’Ermitage de la Esperanza et à l’Ermitage de Santa Barbara.

 


Plus d'informations