#

Château del Maestre de Montesa


Cervera del Maestre

Déclaré bien d’intérêt culturel depuis 2003. Bien que le château soit en période de rénovation (bien avancée), il n’en reste pas moins un véritable monument d’intérêt patrimonial. Sa longue histoire, son architecture remarquable qu’il conserve encore aujourd’hui et les vestiges archéologiques qu’il garde précieusement, témoignent de cette grande richesse patrimoniale.

La plus ancienne partie de l’enceinte se trouve dans la partie supérieure du château. Les fouilles archéologiques ont révélé un siège taillé à même la roche, composé d’accoudoirs latéraux et d’un repose-pieds. Il s’agirait probablement d’un trône datant de l’âge de fer ou de la période ibérique. Les pans de muraille et les tours adjacentes qui délimitent le périmètre actuel de la forteresse ont été construits plus tard, à partir de la période musulmane (VIIIe-IXe siècle). À l’époque chrétienne, à partir du XIIIe siècle, pendant l’occupation du territoire et du château par les ordres militaires Hospital y Montesa, de nombreuses constructions et modifications ont été réalisées, dont l’actuelle porte d’entrée, ainsi que les pans de muraille et les tours de la partie sud-ouest du château construits sur un relief escarpé nommé Cova Fonda. Le château n’est plus occupé depuis le XVIIe siècle et sa destruction partielle fut ordonnée par un mandat exprès du roi Felipe V dès le XVIIIe siècle. Il a ensuite servi pendant les guerres carlistes comme point stratégique où sont installés plusieurs canons pour contrôler les accès à la commune.


Données