# # # # #

Ermitage de Sant Pere


Déclaré bien d’intérêt culturel - Castellfort

Cet ermitage se trouve en dehors du village, dans la partie la plus haute de la sierra. Érigé entre les XIIIe et XIVe siècles, une hôtellerie lui a été ajouté au XVIIe siècle. Il s’agit d’un ermitage de reconquête, c’est-à-dire doté d’une seule nef d’arcs diaphragmes et d’une toiture en bois. La nef est divisée en cinq travées par des arcs ogivaux bâtis sur des pilastres et des demi-colonnes. Dans le chevet, on trouve une abside pentagonale avec une voûte en croisées d'ogives réalisée en pierre de taille. L’appareil de l’édifice combine moellons bloqués et pierres de taille. Ne manquez pas les décorations des pilastres et des colonnes où sont représentés des motifs figuratifs et végétaux. Le sol est réalisé en galets qui dessinent une spirale. La toiture extérieure est à deux pentes et recouverte de tuiles. L’ermitage possède deux entrées dont la plus vieille, de style roman, est située du côté droit de l’édifice. Cette entrée se trouve aujourd'hui dans l’hôtellerie. La porte d’entrée réalisée au XVIe siècle (1569) est en plein cintre, comme c’est le cas de l'autre porte. Elle ne se trouve plus au centre de la façade depuis la construction de l’hôtellerie annexe à l’ermitage. Le clocher de l’ermitage est incomplet. À côté de l’ermitage on trouve des dépendances qui servaient d’étables ou d’écuries.


Données