Festival de Théâtre Classique «Castillo de Peñíscola»
# # # # #

Festival de Théâtre Classique «Castillo de Peñíscola»


Du 5 au 27 juillet, le château rénové de Paníscola deviendra la scène parfaite pour ce cycle précurseur du tourisme culturel.

Le Festival de Théâtre classique « Castillo de Peñíscola » s’est consolidé comme un festival de la meilleure qualité avec la meilleure scène de la région méditerranéenne.

1er juin. Le conseil général de Castellón met la touche finale aux préparatifs de la vingt-deuxième édition du Festival de Théâtre classique « Castillo de Peñíscola » qui le situera parmi les meilleurs festivals d’arts du spectacle. Le château de Peníscola, rénové grâce au plan directeur exécuté par le conseil général de Castellón, constituera la scène parfaite pour tenir, du 5 au 27 juillet, un cycle de théâtre exclusif qui prend exemple sur d’autres référents en Espagne et qui s’est situé comme principal précurseur du tourisme culturel et de l’offre de qualité complémentaire au tourisme dans la province pendant la période estivale. 

Un programme innovant, prestigieux et de qualité

Le programme innovant, prestigieux et de qualité du Festival de Théâtre classique de Peníscola constitue une des clefs de son succès. Ainsi, le festival sera inauguré le vendredi 5 juillet avec une représentation du spectacle « Palabras por un tubo » qui parcourra les rues du centre historique en partant de la plaza del Faro à 20h30. Il est dirigé par Rodrigo Puertas avec la compagnie Generación Teatro.

À partir du 6 juillet, tous les spectacles commencent à l’heure et au lieu habituels : 22h30 dans la cour des armes du château. Il y aura notamment une représentation de la pièce de Molière Le Malade imaginaire par la compagnie Morboria Teatro, dirigée par Eva del Palacio.

Le jeudi 11 juillet, le festival retournera dans les rues du centre historique de Peníscola avec « El carro de las maravillas », pièce jouée par la compagnie Escalera de Tijera et dirigée par Pedro Monroy.

Le samedi 13 à 22h30 dans la cour des armes du château, il y aura une représentation de Entre bobos anda el juego de Rojas Zorrilla, sous la direction d’Eduardo Vasco, avec les compagnies Noviembre Teatro et la Compañía Nacional de Teatro Clásico ainsi que Lorenzo Caprile pour le choix des costumes.

Le mardi 16 juillet, même heure même lieu, la compagnie Calema Producciones, dirigée par Ernesto Arias, jouera Querella de Lope y las mujeres.

Le jeudi 18, c’est le tour la compagnie Estival Producciones, qui jouera Desengaños amorosos sous la direction d’Ainoha Amestoy.

Le samedi 20 juillet, pour attaquer la dernière ligne droite du festival, la compagnie Secuencia3 jouera Un mari idéal, d’Oscar Wilde sous la direction de Juan Carlos Pérez de la Fuente.

Le mardi 23, la compagnie Gato Negro jouera Ildebrando Biribó, el último cyrano sous la direction d’Iñaki Ricarte.

Enfin, le samedi 27 juillet, le festival sera clôturé en beauté dans les rues de Peníscola par la compagnie Teatro de los Navegantes qui jouera El peregrino y el papa, dirigée par Jesús Pescador, puis par la représentation, à 22h30 dans la cour des armes du chateau, de La viuda valenciana, de Lope de Vega, par la représentation de la compagnie MIC Producciones, sous la direction de Borja Rodríguez.

Plus d'informations et billetterie en ligne sur : http://castillodepeniscola.dipcas.es


Plus d'informations